<br



Les soirées à venir Les soirées passées Les activités Photos et Vidéos
Contacts

2018 - 2019 2017 - 2018 2016 - 2017 2015 - 2016 2014 - 2015
2013 - 2014

 

SAISON 2020-2021




Vend. 23 oct. 18h30.

MADAM WAITS, Tom’s songs  

 Une voix de femme s'empare des chansons poétiques, irrévérencieuses, charnues, arides, grotesques et sublimes de Tom Waits.
Sur scène, un dispositif scénographique autonome, empruntant tantôt au cirque, tantôt au cabaret, léger et ingénieux se déploie autour des musiciens, résonnant avec cet univers poétique et saugrenu.
Au cours de la soirée, le public deviendra tour à tour souffleur de bulles, danseur de valse et chanteur de foire…

Avec :

Alexandra Satger – Chant, cigar box guitar, percussions

Renaud Matchoulian – Guitare, banjo

Romain Morello – Trombone, soubassophone

Julien Tribout – Scie musicale, ambiances sonores et lumières vivantes


Site internet : http://madamwaits.org/

Ecouter : http://madamwaits.org/?page_id=10

Vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCg0L0Zudqnw4w9J79MXUNJA

Facebook : https://www.facebook.com/madamwaits13/

 

Contact : Diffusion : Fiona Cosson – diffusion@madamwaits.org - 06 58 68 15 93


10 € + adh.





Sam. 17 oct. 19h.

STELLA PIRE

 

 nous revient pour lancer son 2ème album !

Encore plus en forme que jamais

Philosophie, auto-dérision, Amour, vengeance, convivialité, sexe et rock'n roll... tout ça et bien plus encore, exprimé avec  recul et authenticité. Stella Pire, c'est du « Music-hall sans plume ». Grâce à ce « one woman show » interactif et anti-déprime, chacun trouvera le moyen de s'exprimer : un grand moment de partage belge (et un peu breton sur les bords).

 https://stellapire.wixsite.com/stellapire

 
Part I
 : MARWANY

Annulé à notre grand regret

 

 

Jean-Hervé Marouin & John-Harvey Marwanny

Quel que soit le secteur d'activité que vous choisirez, nos spécialistes vous apprendront en quelques dizaines de minutes à vous frayer en souplesse un chemin vers le sommet, tout en haut de la pyramide de la réussite - et ce indépendamment de votre niveau de compétences, même si celui-ci est quasiment, voire totalement inexistant.

Illustrant nos propos pédagogiques de chansons didactiques destinées à consolider le processus de mémorisation, nos formations vous offrent une garantie simple : c'est en créant l'événement que vous pourrez enfin devenir quelqu'un.

 

https://www.youtube.com/watch?v=lrlVqWX7S2Q

https://www.youtube.com/watch?v=m171aMNT2OI

 

8 € + adh.




Sam. 10 oct.  20h.

En allant à Uskudar

LES OREILLES D’AMAN en sextet  font leur sortie d’album !

    

Plus qu’un voyage, le sextet "En allant à Uskudar" est une quête qui part des origines de la musique klezmer et explore les dialogues entretenus avec d’autres cultures tout au long de son histoire. Les Oreilles d’Aman poursuivent une quête profonde, joyeuse et ouverte sur le monde. Conscients de la longue histoire  de cette tradition, ils ont à cœur d’en exprimer le fond et l’émotion, tout en en élargissant les frontières par le fruit de leurs riches expériences artistiques, de l’alchimie conjuguée de leurs imaginaires.

Entrée Libre + adh. 





Sam. 3 oct. 20h

BILLARD/DJpP : lancement de Kilt ou double, le second album !

 
 

(Extrait du communiqué de Billard/DJpP) ;  « Après « le Nouveau retour des vieux », Billard/DJpP lance son nouvel album « Kilt ou double ». Aux manettes Fred Large, sorcier ès studio et co - arrangeur à l’amiable. Ceux qui ont détesté le premier album s’y retrouveront dans le second ; les autres savoureront avec perversité ce nouveau cocktail détonnant d’électro, de jazz, de musette et d’afro quelque chose. Le niveau des paroles ne s’est pas amélioré et le spectacle scénique est tout aussi affligeant. Bonne chance aux  auditeurs, aucun remboursement n’est exigible. »

 
Part I : LAURE CHAMINAS : le retour

 Chaminas is back

The vouorld tour !

C’est avec de nouvelles collaborations et justement des textes concoctés par Phil G. que Laure Chaminas, star de la Canebière, revient au-devant de la scène dans cette première partie de Billard/DjPP.

 5 € + adh.





Dim. 4 oct. 14h/18h


 
Art et Chamanisme guidé par Volpa aka Marie passarelli

volpa.chamane@gmail.com

https://www.facebook.com/mariepassarelli.artistechamane



 Vend. 9 oct.

Reporté

ALLEGORIES

 

(la papesse Jeanne présentant son fils en consultation chez les deux Ashvins - 2019)

 Peintures et dessins de Dominique Pichou

« Ces mystérieuses images […] fréquentent tour à tour les peintres pompiers, l’imagerie sulpicienne et peut-être même Giotto et Piero de la Francesca. Elles mettent en scène – Dominique Pichou est bien homme de théâtre ! – des personnages provenant de mythologies approximatives, de celles qui composent pour chacun de nous, nos contes et légendes les plus intimes ».

Claire Ménétrier (Paris-art-Marais)

 www.dominique-pichou.com

 Dominique Pichou.

né en Provence en 1951, il vit et travaille à Bordeaux depuis 1989, et a créé de nombreux décors et costumes pour la scène.

Après des études d’architecture (diplôme dplg /1978) et un détour par la sculpture (cap de taille de pierre /1975),
il débute sa carrière au théâtre : il collabore avec plusieurs compagnies indépendantes et Centres Dramatiques
ou Théâtres Nationaux : la Comédie de Saint-Etienne au début, puis le Centre Dramatique National du Nord-Pas–de-Calais,
les théâtres Nationaux de Bordeaux-Aquitaine, de Marseille (la Criée), de Toulouse (TNT)…

Par la suite, il découvre avec un immense plaisir, l’opéra et le théâtre musical.
Il travaille alors pour de nombreuses maisons lyriques en France (Opéras d’Avignon, de Montpellier, de Marseille,
Tours, Nantes, Bordeaux, Limoges, Metz, Saint-Etienne, Nancy, Strasbourg…), à Paris (Opéra-Comique, Casino de Paris…)
et à l’étranger (Opéras de Lausanne, Genève, Liège - Opéra Royal de Wallonie -, Portland, Los Angeles, Turin, Klagenfurt,
Monte Carlo, New Delhi…).

Parallèlement, par son travail de plasticien il aborde des domaines très divers :
la peinture où il aime tout particulièrement les très grands formats (plafond du théâtre Molière à Bordeaux),
l’affiche (plusieurs saisons pour l’Opéra de Lausanne), la mode (création de vitrines pour les magasins Hermès),
la décoration intérieure

Il a également scénographié un grand nombre d’événements.

Entrée Libre + adh.





Sam. 26 sept.

TECHNICOLOR HOBO

L'évènement a été annulé pour des raisons de santé de l'un des musiciens.

  Le plus british des groupes marseillais Technicolor hobo expérimente des ambiances intimistes, mêlant avec bonheur des influences jazzy, psychédéliques mais toujours dans le contexte de "pop song".
La musique enveloppée par la voix chaude et poétique de Patrick Atkinson se fond avec des ambiances hypnotiques qui laissent une grande part à l'improvisation sur scène où la musique peut subitement exploser dans des moments plus intenses.

Ce concert sera l’occasion de découvrir sur scène les morceaux de leur 3ème album, en préparation.

 « Are You Where You Want To Be ».

Contrebasse : Fabien de Saint-Seine. Guitare/voix : Patrick Atkinson. Clarinette basse : Christophe Robert
Batterie : Jean-Christian Rieu






Ven. 18 sept.  : 19h30 accueil, spectacle 20h.

HORS LES MURS

OERA BOUFFE

Par la Cie NINI CABARET

 

 fantaisie dégustatoire chantée

repas spectacle

avec

Nini Dogskin, François Billard, Jean-Christophe Petit, au Piano : Jean Sallier-Dolette

 
à L’OPERA ZOIZO

Café-bistrot

11 rue Beauvau, 13001 Marseille

Service en 6 plats au rythme de l’Opéra Bouffe :

Déclinaison de tomates,

Œuf cocotte au fromage de chèvre,

Lieu noir, tempura de crevettes et haricots blancs,

Rôti de porc aux herbes et purée avec son jus,

 Brownie aux prunes,

Poire au chocolat.

(Option végétarienne sur demande)

Réservations au 06 80 71 18 58 ou 06 82 58 22 49

 
Tarif : 30 euros entrée plat dessert, vin non compris.




Sam. 19 sept. 20h.

PRENDRE UN RATEAU EN BEAUTE

EXPO, signature et vente

Vernissage de l’expo d’affiches de la révolution chinoise

Signature de China Express/ l’expression par la Chine

 67 images  légendées par une palanquée de pataphysiciens en présence de deux des auteurs






 
Sam. 12 sept.  à partir de 20h

Soirée de reprise

 

Présentation du 1er trimestre de la saison avec certains des artistes présents.

Soirée Mojito (avec les mojitos de Peggy !)

7eme anniversaire du NON-Lieu


Entrée Libre + adh






SAISON 2019-2020





Jeu. 6 fév. – 18h30

PETITES CHOSES VERNISSAGE 



 Peintures, encres et gravures

de ZEYNEP PERINCEK

Exposition du 6 au 20 février, ouverte après le vernissage, les soirs de spectacle et sur rdv.

Entrée libre + adh

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49





MARS – LE MOIS BORIS VIAN

 

 

 

Une série d’événements autour de Boris Vian

In et hors les murs






Hors les murs

Mardi 10 mars - 17h

BMVR de l’Alcazar - Cours Belsunc

LES MONDES PARALLELES DE BORIS VIAN

conférence de FRANÇOIS BILLARD

suivi de CABARET VIAN


S’en prendre à Vian en treize chansons – peut-être douze, mais ça porte bonheur - treize à la douzaine en tout cas, c’est pénétrer au cœur de l’univers de Vian. Ce cœur qui s’est révélé si fragile. Celui aussi qui bat au rythme de la musique, ici celle du jazz qui aimante la planète Vian. Lestée d'un pianiste, Jean Sallier-Dolette, jazzman jusqu’au bout des ongles et du saxophone de Fred Buram, Nini ne fait pas dans la déférence, son Vian ça n’est pas du consensuel, c’est une relecture musicale du monde de l’auteur. Vian est bien là, présent sur scène, entre masculin et féminin au rythme de ses propres chansons, superbement présent.

«...Dans une ambiance sensuelle et théâtrale, ce petit bout de femme qui ne donne pas sa part aux chiens nous offre son cocktail personnel et détonant des chansons de Vian sur musique jazzée.»

Rens.: BMVR : 04 91 55 90 00

Jeudi 12 mars – 20h30  VIDEODROME 2

J’IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES

 


film français réalisé par Michel Gastsorti en 1959 avec Christian Marquand dans le rôle titre.

Présenté à 20h15 par François Billard et Olivier Puech

C'est une adaptation du roman homonyme de Boris Vian.

C’est à la sortie de ce film que Boris Vian fut terrassé par une crise cardiaque à l’âge de 39 ans.

L'histoire, comme les autres histoires de Vian écrites sous le pseudonyme de Sullivan, se déroule dans le Sud des États-Unis. Elle met en scène la vengeance d'un métis à la suite du lynchage de son frère, pour dénoncer le racisme dont sont victimes les noirs américains dans leur vie quotidienne face aux Blancs.

 Rens. : Le vidéodrome2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille  04 91 42 75 41


Au Non-lieu

Le 13 et le 21  mars

13 mars – 20h30

Soirée Evocation de Boris Vian

Ecrivain, poète, parolier, critique musical, musicien de jazz, directeur artistique (Fontana / Philips), Pataphysicien, homme de théâtre, traducteur.

extrait du Goûter des généraux


avec

François Billard, Rickie Beyner, Jean Guillon, Phil G., Christophe Lancia, Michel Mulot,

Lucas Martinez, François Nicolas et Olivier Puech : la brochette des généraux et autres sommités.

Le Jeu de la guerre. Ecrit en 1951, ce goûter  de ganaches attardées ou retardées,  met en scène de féroces caricatures de notables, généraux débiles ou retardataires pratiquant le refus des responsabilités ou le culte du maréchal Pétain, des figures très actuelles au moins dans le monde politique.

Suivi d’une

évocation musicale de chansons de Vian (connues et moins connues)

avec Nini Dogskin et invitées surprise  et Jean Sallier –Dolette au piano.

 

21 mars – 19h30

Vernissage et signature de l’exposition

PRENDRE UN RATEAU EN BEAUTE et

De CHINA EXPRESS –

La révolution culturelle en 67 images légendées par une palanquée de Pataphysicien

 

Exposition de planches de China Express

Signature et vente du livre (10€)

Suivi d’une rencontre autour du Collège de Pataphysique.

Avec la participation de François Billard, Guénolé Azerthiope (à confirmer),

Et de deux des auteurs du livre : François Fayolle-Guichard  et Jacques Ponzio

Sous la tutelle posthume mais bienveillante d'Alfred Jarry, le collège de pataphysique a été fondé en 1948 et multiplie depuis ses savantes recherches inutiles  voire farfelues dans des domaines aussi éloignés ou proches que l'écriture et l'image pour ne pas dire autre chose.

 Exposition du 21 mars inclus et après le vernissage, visible les soirs de spectacles et sur rdv.

Entrée libre + adh. / Rens. : 06 82 58 22 49

Sculptures et objouets interloquants (exposition reportée)


Sculptures de  Guénolé Azerthiope

Une série de soirées, spectacles, extraits de pièce (Le goûter des généraux), soirée musicale, exposition,

rencontre autour de la Pataphysique en présence de Guénolé Azerthiope régent du Collège de Pataphysique. (à confirmer).

PAF: variable + adh. / Rens.: 06 82 58 22 49







Jeu. 13 fév. – 20h30

NESHUME


Concert, sortie d’EP, projection de clip, vente de CDs

Neshume, l'âme qui anime les êtres et peut-être les choses...

Les deux musiciennes des Oreilles d'Aman Léa Platini et Mathilde Dupuch, plongent leurs auditeurs dans un univers sensible, à la fois entraînant et nostalgique, fait de mélodies klezmerré-arrangées, de chants yiddish et de leurs propres compositions au caractère espiègle. Musique et textes sont habités par la conviction intime des deux musiciennes qu’ âme, créativité et féminité sont subtilement liées….

Elles vous invitent à un (apéro?)-concert qui présentera leur premier EP ainsi que leur vidéo-clip.

Les Cds seront à la vente.

Léa Platini : Clarinette, chant

Mathilde Dupuch : accordéon, chant

 Entrée libre + adh.

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49





Ven. 14 fév. – 20h30

Une Saint Valentin musclée !

 

 
Le Muerto Coco le 14 février : au NON-Lieu, pour une petite sauterie marseillaise autour de la poésie contemporaine.


"Saint-Valentin musclée"
Religieuse au chocolat (de Raphaëlle Bouvier)
+ Danser dans mon salon (de Maxime Potard)
+ Performance d'Annabelle Verhaeghe
+ Performance de Laura Vazquez
+ Lecture d'amour par l'équipe du Non Lieu
+ STAND DE LA REVUE MUSCLE

Il y aura tous les Muscles à lire et à emmener chez soi, vous pourrez entendre des voix, des jouets électroniques, voir des humains et des humaines qui diront des mots pour vous.

 Ici les infos sur Muscle / ici les infos sur le Muerto Coco / ici les infos sur Laura Lisa Vazquez./ ici les infos sur https://annabelle-verhaeghe.wixsite.com/arts

 
PAF : 5€ + adh     Rens. et Res. : 06 82 58 22 49






Dim. 16 fév. – 18h (Reporté au 5 avril)

Phocean Jazz Orchestra

 

Le Phocean Jazz Orchestra, une formation de 17 musiciens, dirigée par Thierry AMIOT, trompettiste, rend hommage aux grands big bands américains des années 30/40 à nos jours.
Une première partie swing et acoustique avec contrebasse et piano acoustique composée de grands standards des répertoires et d’arrangements écrits pour la formation, écrits par Thierry Amiot. La seconde partie, plus funk et électrique, résolument groove, avec basse électrique et clavier, s’articule autour des hits du jazz funk et d’arrangements originaux de Thierry Amiot.

Put on your dancing shoes !

PAF : 9€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 





Ven. 7 fév. – 20h30

LIBERTAIRE EGALITAIRE FRATERNITAIRE


Phil G et Etienne Brochier à l'accordéon.

 "Si vous préférez les vers libres aux exercices imposés les semelles de vent aux ceintures de sécurité les mêtres rubans aux maîtres à penser si vous vous méfiez des sinistres du culte des à l’armée des gradés des voies toutes tracées alors avec nous prenez les chemins de traverse avec Couté avec Prevert avec Brassens, Leprest, Artaud…

et quelques autres venus pour quelques vers.

 Sans en compter les pieds …de nez…."     Phil G.

PAF : 9€ + adh

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49





Jeu. 16 jan. – 18h30

SNOW  VERNISSAGE

 

ENCRES de Christine Mamy

Exposition du 16 janvier au 4 février inclus. Après le vernisage, ouverte les soirs de spectacles et sur rdv.

Entréé libre + adh

Rens. : 06 82 58 22 49





Sam. 1er fév. – 20h30 et dim. 2 fév. – 16h

LA NUIT JUSTE AVANT LES FORETS 


de Bernard-Marie Koltès

avec Christophe Lancia

Mise en scène : Gilles Desnots

 Il est si difficile de dire je t’aime. Difficile…Impossible ? Un homme, seul, dans une chambre d’hôtel, se confronte à lui-même, à ses peur, à ses désirs, à son histoire et par le rire et la dérision, la colère et les larmes, jusque dans de folles ivresses et  jusqu’au bord de la folie peut-être, tente de construire en lui la possibilité de s’aimer mieux pour aimer vrai.

Une coproduction  Théâtre des 1001 Portes/ Liber-Libra

 PAF : 9€ + adh

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49 ou au 06 86 83 72 42.






Jeu. 30 jan. – 19h30

JOYEUSE VILLE

 


Louise O’sman

" premier album de Louise O'sman - concert de présentation au Non-Lieu

 Pour ce premier album, Louise O’sman s’entoure de deux arrangeurs de talent (Pierre Slinckx et Gwenaël Mario-Grisi) qui orchestrent d'une main délicate ses compositions pour six musiciens. 

Une écriture musicale expressive aux accents de musique classique dont on entend les retenues, les fluctuations de tempo, les suspensions et les envolées rythmiques. L’univers se fait parfois plus pop (« Que le printemps revienne »), parfois plus rock (« Frêne »), ou même plus jazz (« Si ce n’est toi ») mais tout est entièrement conduit par le sens des textes qui racontent, dénoncent ou emmènent, sans jamais emprisonner l’imagination.

A la fois doux et intime, incisif et courtois, le répertoire de Louise O’sman marque par sa force, son originalité et sa poésie. 

https://www.youtube.com/watch?v=D-XYBfVBdRI&feature=emb_title

 https://www.youtube.com/watch?v=nyC3pjqtSAo

 Louise O’sman présentera cet album à Marseille à l'occasion d'un concert, vente de CD au Non-Lieu. 

 Entrée libre + adh.

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49





Vend. 31 jan. – 20h00

Nous sommes désolés mais ce spectacle est :    

Reporté à une date ultérieure

IF YOU AIN’T GOT THAT SWING


Grande soirée autour du Western Swing

Avec le concours de :

James Mc Clellan et Sweet mrs Otter

Karim Tobbi (de Surfin’K)

Johnny Barrel et certains des membres de son band

François Billard et Nini Dogskin

 PAF : 9€ + adh.

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49





Sam. 18 jan. – 20h30

LES FILMS DEBILES DE QUARTIERS NORD

 

Nous sommes à la fin des années 70. Un quarteron tout juste pubère de jeunes esthètes en quête d’absolu, avec pour tout bagage une vieille caméra super 8 et une énorme envie de repousser les limites de la décence au delà du supportable, entame une démarche artistico-provocatrice qui va marquer à jamais la scène underground marseillaise de cette époque. Inénarrable happening cinématographique investissant avec une belle santé des territoires fantasmagoriques jusqu’alors inexplorés, « Les Films Débiles de Quartiers Nord » regroupe en pas moins de 26 sketches trash et autres saynètes primesautières tournées entre 1977 et 1989, la quintessence d’un certain mauvais goût revendiqué avec aplomb et dérision par une équipe de cinéastes et comédiens amateurs totalement déchainés.

Ames sensibles et culs-pincés, abstenez-vous !

PAF : 5€ + adh

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49





Jeu. 23 jan. – 19h30

JEUDI OUVERT

 

Les Jeudis ouverts : Auteurs/lecteurs/spectateurs

Une proposition du Théâtre des 1001 portes .

Plusieurs jeudis  par an, de  19h à 22h, nous ouvrirons un espace d’échanges entre auteurs de théâtre, lecteurs et auditeurs au Non-Lieu, Marseille, 67 rue de la Palud. Auteurs.

Plus d'information dans la rubrique Activités du site.

PAF : 2€ + adh

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49 ou au 06 86 83 72 42




Sam. 25 jan. – 20h30

ABIDJAN MEMORIES




AFRICA EXPRESS

Lancement du CD Abidjan Memories

 Le titre évoque les années d’adolescence du pianiste-compositeur. Cette musique est fortement marquée au début (1998) par l’Afrique de l’Ouest, mais elle n’a cessé d’évoluer grâce aux musiciens fidèles au projet : Alain Venditti, sax, Nicolas Aureille, batterie, Fred Accart, basse, Patrick Gavard-Bondet, guitare. Aujourd’hui on peut y repérer des influences de Mal Waldron, Thelonious Monk, Erik Satie, Abdullah Ibrahim…

Jacques Ponzio et Africa Express

Jacques Ponzio :piano
Alain Venditti : saxophones
Patrick Gavard-Bondet :guitare
Fred Accart :basse
Nicolas Aureille: batterie

 PAF : 10€ + adh

Rens. et Res. : 06 82 58 22 49






Jeu. 5 déc. – 18h.

SORCIERE/STREGONERIA – VERNISSAGE

 

Marie Passarelli  - Peinture-Dessin    

 

Envol : Car moi, je fus déjà un jour garçon et fille, et plante et oiseau et poisson qui trouve son chemin hors de la mer.
Empédocle, Purification

 « Le bizarre, l'incongru, l'hybride et le monstrueux constituent une part importante du contenu mythique et mythologique...

La figure de la sorcière est un archétype unique du féminin, un fantasme lié à l'histoire.

En vérité, son pouvoir magique c'est celui d'accepter de vivre une féminité libre, puissante et engagée. C'est de travailler en conscience sur son propre pouvoir et de renforcer son lien à l'autre, à la nature et au reste du monde, grâce à l'essence de l'énergie d'amour, à la puissance de l'esprit sur la matière, sa transformation.

J'ai choisi la ligne  de risque, la ligne de vie de ma main droite, la main qui me sert à peindre et à dessiner, à lire l'oracle, à soigner, en assumant un genre de vie absolument séparé de ceux et celles qui naissent programmés, dressés. J'ai choisie d'être tout et rien. Je vie. Je parle aux arbres, aux animaux, aux pierres, je parle à la terre, je parle au ciel, je parle aux étoiles, au soleil. Je suis sorcière. »

Entrée libre + adh. ¨Rens.: 06 82 58 22 49  





Sam. 14 déc. – 20h30

FEU COEUR

Cie UNDESSENS

 

Un spectacle électro rempli d’amour et d’absurdité, entre musique vidéo et fiction.

Feu coeur est une performance audio-visuelle réalisée en direct. C’est un spectacle musical et vidéo, qui reprend le sujet universel de l’amour traité de manière décalée.

Feu coeur nous plonge dans un univers dystopique et absurde, dans lequel l’amour, devenu en partie illégal, amène à la barre des (futurs) amoureux naïfs et inconscients. Ils sont accusés d’avoir porté un regard de trop, d’avoir ressenti l’interdit, d’être tombé amoureux trop vite…

Feu coeur s’inspire du quotidien, puisant sa matière sonore autant dans la musique que dans le radio-trottoir et sa matière visuelle à travers des objets de tous les jours. Les trois performeurs musiciens-vidéastes-bidouilleurs affrètent un voyage sensoriel, dans lequel matières sonores et visuelles sont mélangées en temps réel.

Et Surprise Jam Interactive !!! en seconde partie.

Avec Fanny Lebert, Aurélien Conil et Martin Hermant

 PAF : 6€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 





Jeu. 19 déc. – 19h30

MARSEILLAIS YEAH ! YEAH ! YEAH !

 

Film documentaire sur le rock  à Marseille

D’Alexandra Musseau

 Marseille la rebelle est-elle une ville du Rock ?

Dans ce film, la question est posée aux Marseillais(e)s qui font le Rock phocéen. Trois générations se confrontent dans un jeu d'opposition et de regards croisés où autodérision et passion se mêlent pour révéler que le Rock sous toutes ses formes est bien enraciné, depuis 60 ans, à Marseille.

Entrée libre + adh. / 06 82 58 22 49






Sam. 21 déc. – 20h30

SOUL ADDICT SINGERS

 

GOSPEL

Everybody clap your hands !

Marylène Olivier est chef de choeur gospel et chanteuse, directrice artistique etpédagogique de l'association Marseille Gospel Résidence. En 2013, elle décide de monterun ensemble avec ses choristes les plus addictes au chant Gospel.

Le groupe est composé d'une quinzaine de chanteurs, accompagnés par Stéphane Mondésir au piano, et Raphaël Rossignol à la batterie.

Au programme de leurs concerts, il y en a pour tous les goûts en matière de chant gospel : traditionnel, moderne, issu de culture américaine ou parfois africaine, chanté en solo ou en chœur ; toutes ces voix s'unissent pour transmettre et partager la ferveur du Gospel, musique de l'âme.

https://www.facebook.com/souladdictsingers/

www.marseillegospelresidence.fr

PAF : 9€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 







Sam. 7 déc. – 20h30

LE RETOUR DE MELO ZOIZO

 

Mélo Zoizo - "Être Adulte"

Un zoizo enchanté qui survole les toits chaussé des sneakers pailletées les plus stylées EVER. 

Ça envoie du poulet.

Parce-que oui, le temps court....

Parce-que non, tu ne le rattraperas pas...

Parce-qu'un nouveau soleil renvoie inéluctablement à un coucher de lune...

Paye ta lose.

PAF : 9€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 






 Jeu. 21 nov. – 18h30

SIGNATURE ET VERNISSAGE /


BALADE A LA NOUVELLE-ORLEANS

MALIKA MOINE

"Ce n’est pas un carnet de voyage que vous propose Malika. Non, c’est le voyage que vous faites avec elle, avec Fred, avec Elia. Mais rien à La Nouvelle Orléans ne se fait seul, ni la musique, ni la cuisine, ni les discours, ni les déambulations ! Alors au hasard, ils sont venus, inconnus ou amis, avec leurs instruments, leurs recettes, leurs savoirs, leurs rêves, leurs colères ou leurs rires. Ces visions mêlées construisent cette histoire improvisée, et la petite famille française, l’espace de rencontres enchantées, devient « Big band » chantant La Nouvelle Orléans.
Ne fermez pas le livre ! Endormez-vous avec lui et que vous soyez à Paris, Marseille ou Barcelone, vous rêverez cette nuit dans le bayou et défilerez dans Canal Street. Good ride !"
Phil G.

Malika dédicacera son livre au son de la clarinette et du saxo de Fred Buram.

 
Entrée libre + adh.  Rens. : 06 82 58 22 49






Vend 22 nov. – 20h30

JOHNNY BARREL COUNTRY BAND

 

Après avoir saigné les plus obscurs Honky Tonk en compagnie des Fabulous World Famous Whiskey Sisters dans un tour de chant mythique, Johnny Barrel a rameuté sur la scène locale un pack improbable de vieux ramblers et de jeunes cornes vertes avec le plaisir de jouer ensemble et le gout des chansons en commun .

Avec Mr Gigi Grappa à la mandoline/chant ,

Dave Oldman au lap steel guitar,

Miss Mary Blue a la batterie et au chant,

Mr François à la contrebasse,

El senor Victor au violon

et Johnny Barrel guitare banjo et chant

s'ensuit un répertoire de reprises simples et efficaces exhumées de la culture populaire traditionnelle américaine folk, blue grass, cajun, honky tonk et outlaw, des années 30's aux années 70's ! Un hommage sincère et brut à cette musique parfois méconnue mais toujours appréciée en live !

 PAF : 7€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 





Sam. 30 nov. – 20h30

A TABLE…  Contes et magie

 

Jean Guillon et le Baron / Cie Ganesh

Un faux riche et un vrai pauvre sont à la même table. Il n'y a rien à manger alors, ils racontent des histoires. Histoires improbables et magie merveilleuse font un ensemble poétique non dénué d'humour.

Les deux personnages, en douce, sont dans une relation de complicité face à l'adversité :
rien à manger, soit, mais à boire, non ?

 PAF : 9€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 







NOVEMBRE – JAZZ SUR LA VILLE

 

et FESTIVAL D’ACCORDEON # 4









Jeudi 7 nov. – 19h30

VERNISSAGE

PORTRAITS DE MUSICIENS

  

 
PHOTOGRAPHIES D’ANDIE WELSKOP

Avec le concours de Konrad Bogen,  Hanssi Wesker et Léa Platini (à confirmer)

Un événement JSV

Toutes prises au Non-Lieu lors de concerts, les photos Noir et blanc d’Andréas Welskop photographe portraitiste de renommée internationale font  merveille en capturant les émotions des musiciens live.

Tel qu’il le dit : « Mon ami Alan Bern m'a rendu visite chez moi à Cotignac et m'a invité à un atelier et à un concert solo au Non Lieu. A partir de là, lors du Jazz sur Ville et de deux autres concerts au Non Lieu, ces images et quelques instants atmosphériques de Marseille ont été créés. J'ai photographié quatre artistes au Non Lieu en 2018 et 19 »

Le vernissage est accompagné d'une installation sonore et visuelle réalisée par le pianiste de jazz Konrad Bogen

 

Andie Welskop et le non lieu

Nous sommes aujourd’hui le 7 novembre, je suis ici à Marseille comme dans un rêve.
Parce que je suis ici au Non Lieu, et je savoure ce moment, alors que je devrais être chez moi pour le jour du 9 novembre, anniversaire de la Révolution de la Paix.
Il y a 30 foutues années, si longtemps, que le mur est tombé, j’avais 24 ans.
J’ai rompu avec toutes les instances de l’ancienne RDA à l’été 1989 car je savais que quelque chose de marquant allait changer notre vie à nous les allemands de l’Est, celle du monde entier et surtout celle de l’Europe, tel que çà se présentait.
J’ai commencé à travailler au noir comme manager de musique, je mettais des artistes en contact, et c’est quelques mois plus tard qu’il est tombé, ce mur de 3 à 4 mètres de haut, comme çà, facilement. Les gens sortaient dans la rue et regardaient çà.
Mais moi je ne croyais pas à la paix, la réunification c’était une affiliation, une adoption peut être, mais pas une réunification, car tout se déroulait selon les règles de l’Ouest.
On sait aujourd’hui que c’est la perte d’identité, la rupture et le saut dans l’incroyable pour tant et tant de petites gens (car la RDA ne se composait pas que de mouchards de la STASI et de cadres du Parti) qui a conduit au phénomène de l’ AfD.(*Alternative fûr Deutscland parti de droite, nationaliste et anti euro apparu en 2013).
Bien sûr il y a à cela beaucoup de raisons et beaucoup de motifs, mais ce courant populiste est né de la manière dont a été conduite la réunification, de la dégradation et de la dépréciation de la vie de tous ces gens.
En ce qui me concerne, cela n’a pas ou que peu influé sur mon parcours.
J’ai trouvé mon chemin autrement. J’avais rompu très tôt avec le système, et j’en avais tiré les conséquences. Même si ne peux pas me considérer comme un révolutionnaire ou un opposant courageux au système politique de la RDA, mon opposition a été d’une autre nature.
J’ai cherché mon chemin, mon talent et mes aptitudes, comme beaucoup d’autres, à travers les artistes que j’ai rencontrés, développés pendant 30 ans, les projets que j’ai construits et nourris (...) « L’Emporwerment » a été ma ligne directrice.
Créer des espaces et des opportunités ou rester disponible.
J’ai tout de suite senti ce jour là, celui du changement, de la chute du mur, qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas.
Les 10 et 11 novembre, les berlinois de l’Est ont foncé par milliers à Berlin Ouest avec leurs Trabant (*véhicule populaire mythique de la RDA).
Au premier abord çà avait l’air fantastique. L’image de la grande réunification des coeurs. C’était génial. Mais ce qui se passait vraiment c’est que ceux de l’Ouest fourraient des bananes dans les voitures de ceux de l’Est, il y avait partout du Nescafé ou du Jacobs Krönung (*fameuse marque de café ouest allemand), ce simplisme des cadeaux était déjà effrayant, mais aussi ce déluge de matérialité, dans tout çà où était le coeur ?
Bientôt c’est le tout qui changea, il y eut les premières querelles dans les familles, par effraction et possession, les riches voulaient plus. Les trusts industriels noyèrent nos boutiques de leurs produits, et même quand on le voulait, on ne trouvait pratiquement plus de produits alimentaires de chez nous, de l’Est.
Puis vinrent les fonctionnaires, ce fut la vague suivante(...)
Très vite, tous les postes imaginables dans l’administration et la politique ont été plus ou moins occupés par des employés au mieux de seconde mais plutôt de 3ème classe (...)
Ce fut une catastrophe.
Je ne suis pas un savant, je ne peux pas accumuler les preuves, en dehors de ma propre existence, de mes sensations, de mes expériences et de mon intuition, et bien sûr il en est de même également dans mes photographies.
Je ne comprends pas ce que je tiens dans les mains mais je sais que je vois quelque chose, devant quoi passent les autres.
Je ne travaille pas de manière académique, je photographie exactement ce que je vois comme je le vois et c’est ainsi que je veux le restituer, par exemple dans cette exposition.
Et voilà que le 7 novembre au Non lieu nous serons 30 ans après la chute du mur entre l’Est et l’Ouest!
Entre toutes les choses que je critique du pouvoir capitaliste, non en tant que politique ou idéologue mais en tant qu’homme, c’est encore et toujours comme un rêve auquel enfant ou adolescent je n’aurais jamais douté, c’est d’être là, dans cette Europe tout à la fois déchirée et unie, en France.
Et je me sens européen, car les allemands ont du mal avec leur passé et avec des mots comme fierté ou patrie.
C’est encore vrai aujourd’hui pour la majorité de ceux que je connais.
Je ne suis pas responsable du passé mais je ne peux pas en être fier ! Et c’est aussi bien comme çà.
Vous français je vous envie pour ce cadeau. Mais j’ai fait ce rêve pendant 30 ans et le mur est tombé.
Et je suis fier d’être ici en ce jour du jubilé, fier de le fêter et de le partager avec vous.
7 novembre, 2 jours avant la révolution de la Paix en Allemagne.
Si je devais écrire quelque chose pour illustrer çà, quoi ? ?
Le Non Lieu.
La ville dans un flot d’air chaud, il s’en exhale une vie particulière, même en novembre ou février. Çà pourrait être la vie, une illusion. ça pourrait être le vent du Sahara, ça pourrait être le léger bouillonnement à peine perceptible, juste SISMOGRAPHIQUE de cette ville, celui d’un pouls qui oscille entre la placidité méditerranéenne et la collision des ethnies, le tapage et le gémissement d’une société divisée, l’opulente fierté de la pauvreté et la passion artistique réunies.
Personne ne le sait. Je ne le sais pas. La chaleur émane des rues, crie l’épuisement, tout se mélange, l’air vibre et les scooters klaxonnent avec véhémence,
Mais alors, si tu t’assois quelque part pour prendre un café, ou si tu entends de la musique, ou si tu regardes en bas les rues dans la lumière des réverbères, tout se change en une singulière machine à fabriquer le laissez aller du Sud.
Ils rient, ils sourient, et même lorsqu’ils ne le font pas, ils sont quand même là et ne font rien.
Là d’où je viens on ne rit pas, on s’assoit et on regarde toujours encore tendu
Mais voilà qu’entre la rue de la Palud et la rue du Conservatoire je sens vibrer un scintillement qui doit être fait d’air chaud et d’énergie, ici les gens et les pierres s’allongent dans le flot du temps, cela me semble ainsi, Peut-être depuis peu à la maison, à l’écart du quotidien, parce que çà, c’est le quotidien de l’écoulement de l’air.
C’est çà le Non Lieu, là où ils veulent tous aller, hors du stress qui dévore tout et du monstre qui excite tout. Avoir le temps, si possible pas de lieu, et la musique sonne, la musique est Non Lieu !

Andie Welskop
(Traduction Martine Ros)

Entrée libre + adh. ¨Rens.: 06 82 58 22 49 





FESTIVAL D’ACCORDEON # 4

TABLE TOURNANTE

Marcel Azzola - Jo Privat, un double hommage

  

LIONEL SUAREZ – FRANCIS VARIS

     

La quatrième édition du Festival d’accordéon du Non-Lieu portera sur les légendes de l’accordéon musette. Un double hommage à Marcel Azzola et  Jo Privat au cours de 2 soirées.

 

 

Jeudi 14 nov.  20h30

MARCEL AZZOLA

Evocation de Marcel Azzola en compagnie de l’accordéoniste virtuose Lionel Suarez

et de Lina Bossati.

20h30 : concert de Lionnel Suarez.

Le fameux « chauffe Marcel »  l’accompagnateur dédié de Jacques, qui nous a quitté au début de cette année symbolise aux yeux de beaucoup l’excellence dans le domaine de l’accordéon, concrétisé par de nombreux disques et l’accompagnement de grands chanteurs et chanteuses. Marcel Azzola a également consacré une partie de sa carrière à un répertoire plus « contemporain », notamment en compagnie de la pianiste Lina Bossatti  qui sera parmi nous.

Lionel Suarez est aveyronnais ; d’une famille de musicien, il commence à jouer du musette vers l’âge de 15 ans. Un passage au Conservatoire de Marseille lui permet de perfectionner sa technique et il obtient un premier prix et une médaille d'or avec félicitations.

Ses collaborations musicales sont nombreuses ; il suffit de citer le duo Minvielle + Suarez avec le chanteur André Minvielle, Zebda, Sandoval, Claude Nougaro qu’il a accompagné sur scène et sur des albums et sur scène le comédien Jean Rochefort.

PAF : 10€ + adh. 9€ CNRR / Rens. res. : 06 82 58 22 49  


 Vend. 15 nov. – 20h30

CONCERT DES ELEVES

DE LA CLASSE D’ACCORDEON DU CNRR

Accompagnés par LINA BOSSATI

Aux cours du concert : rencontre avec Lina Bossati et projection d'archives sur Marcel Azzola.

Les élèves sous la houlette de leurs professeurs joueront un panaché de morceaux dans l’esprit

de Privat et Azzola accompagnés par Lina Bossatti, la pianiste de Marcel Azzola.

 Entrée Libre + adh./ Rens. res. : 06 82 58 22 49  


Merc. 13 nov. : Masterclass

avec Lionel Suarez au Non-Lieu. Ouverte aux accordéonistes avec 2 ans de pratique.

14h-15h30.  Niveau 1  : élémentaire et préparatoire.

16h-19h.      Niveau 2  : moyen et avancé.


Sam. 16 nov. – 19h30 et 20h45

LE CENTENAIRE DE JO PRIVAT

en compagnie DE FRANCIS VARIS

Seconde soirée dédiée au centenaire de la naissance de Jo Privat en 1919, un des plus grands compositeurs de valses swing. Ce sera l’occasion de présenter un film dont il est la vedette en compagnie d’un de ses auteurs, François Billard et d’un autre ami de Privat l’accordéoniste Francis Varis pour qui c’est la deuxième participation au festival du NON-Lieu.

Jazzman de formation, Francis Varis s’est distingué avec son groupe Cordes et Lames (Dominique Cravic à la guitare), sa participation à Paris Musette et sa collaboration avec Jacques Bolognesi au sein du Bolovaris. Francis Varis est un improvisateur extrêmement lyrique et son phrasé d’une grande pureté en fait un invité idéal pour les projets de Titi Robin, avec qui il partage une belle complicité de longue date.

19h30 

JO PRIVAT, LE BLUES DU MUSETTE

 « Jo Privat, le blues du musette » est le titre d’un film documentaire réalise (1991)par Gérard Rabinovitch, François Billard et Didier Roussin,  un peu mystérieux peut-être, mais qui évoque une réalité poétique et musicale bien réelle, celui de notre accordéon mâtiné de jazz, de swing musette, tel qu’il s’est développé vers le milieu des années 30 dans nos bals populaires, du plus prestigieux, le Balajo, rue de Lappe à Bastille, aux pires bouges.

PAF : 10€ + adh. 9€ CNRR / Rens. res. : 06 82 58 22 49.  





Sam. 9 nov.- 20h30

« IMPAIRS»

DUO CAMILLE MANDINEAU & FRED DRAI


Un événement JSV

« De la musique avant toute chose, et pour cela préfère l'Impair » - Verlaine, Art poétique.

Valses Swing et autres rythmes impairs, de Thelonious Monk à Wayne Shorter en passant Dave Brubeck et Bill Evans, Impairs vous invite à partager avec eux leur amour rythmique du jazz. Piano espiègle et voix suave s’accordent et dansent avec complicité le temps d’une soirée sous le signe de la (dé)mesure. 

Camille Mandineau et Fred Drai se rencontrent plusieurs fois sur scène à Marseille, en improvisant dans les clubs de jazz. Le même plaisir de jouer les rassemble aujourd’hui dans ce duo qui revisite avec beaucoup d’allégresse les plus grands standards aux métriques impaires. Délire de musiciens, mais surtout appel au swing et partage de joies rythmées qui transportent le coeur et le corps.

Camille Mandineau : chant

Fred Drai : piano

 PAF : 9€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 








Jeudi 17 oct. –19h30

VERNISSAGE

CHRIS ARTIGAUD

Peintures, encres et lavis


Traces effacées, empreintes disparues, silhouettes cachées.

Apparitions, disparitions.

Surgissement de visages, de corps, de paysages.

Ces images ont toujours traversé mon travail.

Après avoir travaillé à la conception et à a réalisation des costumes de théâtre pour plusieurs compagnies pendant une dizaine d’années, Chris Artigaud est  passée tout naturellement à la peinture.

Traces effacées sur des vieux murs, empreintes ressurgies du passé à partir de cette archéologie personnelle, elle s’approprie des images mêlant tampons, collages et peinture.

 Expo du 17 octobre au 5 novembre inclus visible sur rdv.

Entrée libre + adh / Rens. : 06 82 58 22 49 






Jeudi 24 oct. – 19h30

JEUDI OUVERT
Théâtre des 1001 Portes

Les Jeudis ouverts : Auteurs/lecteurs/spectateurs, une proposition du Théâtre des 1001 portes .

Plusieurs jeudis  par an, de  19h30 à 22h, nous ouvrirons un espace d’échanges entre auteurs de théâtre, lecteurs et auditeurs au Non-Lieu, Marseille, 67 rue de la Palud.

Pour plus de renseignements voir dans le site la rubrique Activités ou au 06 86 83 72 42

PAF : 2€ + adh.  





Sam. 26 oct. – 20h30

AMERICAN GRAFFITI

 

Karim Tobbi : Chant, guitares

Emmanuel Reymond : Contrebasse, choeur, ukulele

Samuel Bobin : Batterie, choeur

Surfn' K se propose, par le biais de la BO du film de George Lucas sorti

en1973, American Graffti, de nous plonger dans les années 50', période

de la naissance du rock'n'roll.

Les chansons, sorties tout droit d'un juke-box, transporteront le public dans

Un Diner avec au menu : Come Go With Me (The Del Vikings), Party

Doll (Buddy Knox), Almost Grown (Chuck Berry), That'll Be The Day (Buddy

Holly), Smoke Gets In Your Eyes (The Platters) et biend'autres...

Avec une interprétation soignée, Surfn' K (Chant-guitare, Contrebasse,

Batterie) fera (re)découvrir à son public cette BO de American Graffti sans fausse note !

Surfn’ K : Passionné de musiques nord-américaines des années 20 aux années 60, Karim Tobbi

nous invite à partager son univers musical.

Sur scène, il choisit la forme du « Power Trio » (chant-guitare, batterie, contrebasse).

Il peut ainsi, tout comme dans la cuisine, son autre passion, composer de nouveaux

mets en mélangeant les styles musicaux qui lui sont chers et nous donner à écouter sa

recette favorite : « Prenez une bonne base de rock’n’roll des années 50 (Elvis

Presley, Chuck Berry…), un soupçon de jazz des années 30 (Nat King Cole, Cab

Calloway), quelques épices de Calypso (Harry Belafonte, Robert Mitchum),

l’univers étrange et mystérieux de la Bo d’un flm de David Lynch… Mélangez-les à

deux talentueux musiciens. Mixez le tout avec un zeste de folie, un peu d’insouciance,

beaucoup d’humour et un brin d’amour. Servez le tout à votre public. »

A consommer sans modération !

 PAF : 9€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 






Dimanche 27octobre – 18h, Hors les murs

Au Vidéodrome 2 (49, Cours Julien 13006 Marseille - 04 91 42 75 41)

BOBY LAPOINTE… SON NEZ

 

Documentaire fiction de Jean Lassave – Co-production Nini cabaret

D’après un scénario de Jean Lassave et François Billard

18h : Présentation musicale par l'Ensemble Boby    -  18h45 : Projection






Sam. 12 oct. – 20h30

TERRY LEE HALE

 

THERRY LEE HALE IN CONCERT and Special guests.

« Terry Lee Hale est un homme qui a voyagé sur toutes les routes d’Amérique et d’Europe à travers les années.

Né au Texas, l’un des parrains de la scène musicale de Seattle (le seul auteur- compositeur-interprète ayant figuré sur la richissime et originale compilation des années 80 de Sup Pop 200).

Il réside aujourd’hui à Marseille et a sorti une douzaine d’albums.

Guitariste reconnu, fervent adepte de la technique “open tunings” chère aux musiciens Celtiques comme aux Bluesmen jouant du slide. Influencé par des auteurs tels que Raymond Carver ou encore Townes Van Zandt. Il se forge son propre style porté par une voix profonde.

Jonglant entre une douze cordes et un vieux Dobro, sa musique unique, honnête et lancinante est un régal...»

http://www.terryleehale.com

PAF : 9€ + adh. / Rens. res. : 06 82 58 22 49 





 

Sam. 28 sept. – à partir de 20h

PRESENTATION DE SAISON

6 ème ANNIVERSAIRE DU NON-LIEU

 

Venez souffler la 6eme bougie du NL et découvrir le trimestre de la rentrée et bien entendu reprendre vos adhésions pour l’année 2019-2020

Avec le concours des Hot Mondays, Mélo Zoizo,  Jean Guillon, Terry Lee Hale, Camille Mandineau et Fred Drai, probablement Karim Tobbi … et, à confirmer, de certains autres des artistes présents au 1er trimestre de la saison.

Entrée libre + adh